header banner
Default

Zcash et monero Binance France prend en compte les crypto-monnaies anonymes qui demeureront sur sa plateforme


Stand de Binance, photo prise lors de l'édition 2022 de Viva Tech.

Stand de Binance, photo prise lors de l'édition 2022 de Viva Tech. - Binance

Si Binance a décidé de conserver quelques cryptomonnaies anonymes, d'autres, comme le monero, ne seront plus disponibles en raison des règlementations locales.

Le géant des cryptomonnaies a tranché sur les cryptomonnaies anonymes qui resteront ou non sur sa plateforme. Après avoir "consulté la communauté", Binance est revenu sur sa décision de retirer 12 cryptomonnaies anonymes ("privacy coins") pour ses clients français, polonais, italiens et espagnols.

"Nous avons révisé la façon dont nous classons les privacy coins sur notre plateforme pour nous conformer aux exigences réglementaires de l'Union européenne", a déclaré un porte-parole de Binance à BFM Crypto.

De fait, certaines règlementations locales exigent que les bourses cryptos surveillent les transactions des cryptomonnaies qu'elles listent aux utilisateurs.

"Protection de la vie privée"

VIDEO: Le delisting de Monero XMR de Binance. La licence PSAN de Binance en France, Zcash , sidechain BTC
Crypto Invest

Plus précisément, sept cryptomonnaies resteront disponibles: decred, dash, zcash, PIVX, navcoin, secret, verge. En revanche, beam, monero, mobilecoin, firo et horizen restent "concernées" par les restrictions, a précisé Binance. Secret Network, le réseau décentralisé qui propose la crypto anonyme "secret", a salué la décision de Binance en vertu de "la protection de la vie privée".

Pour rappel, une cryptomonnaie anonyme permet, comme son nom l'indique, de réaliser des transactions de manière privée grâce à une technologie de cryptage. Par conséquent, les adresses des utilisateurs ou encore les montants de leurs transactions sont cryptés et donc non visibles.

Les cryptomonnaies anonymes restent minoritaires et s'opposent aux cryptomonnaies dites pseudonymes, telles que bitcoin et ethereum, dont les transactions sont consultables sur leur blockchain respective. Lorsqu'un utilisateur détient des cryptomonnaies comme le bitcoin ou l'ether, il possède une adresse publique (un peu comme un RIB bancaire). Cette adresse publique est une suite de chiffres et de lettres qui lui permet de réaliser des transactions sur la blockchain, c'est à dire d'envoyer et de recevoir des cryptomonnaies sur cette même adresse.

Vers une interdiction en Europe?

VIDEO: 😱 Binance en danger - Quel avenir pour la plateforme? (Interview de CZ)
MoneyRadar Crypto

Pour rappel, début juin, Binance annonçait le retrait de 12 cryptomonnaies anonymes pour se conformer à certaines règlementations locales. Bien que Binance ait clarifié sa décision, l'Europe étudie actuellement un projet de loi visant à interdire l'achat et la vente de cryptomonnaies anonymes par certains acteurs.

En novembre dernier, des fonctionnaires tchèques ont ainsi distribué aux 26 Etats membres de l'UE un projet de loi visant à restreindre l'accès aux cryptomonnaies, comme l'avait révélé CoinDesk.

"Les établissements de crédit, les institutions financières et les fournisseurs de services de crypto-actifs n'ont pas le droit de conserver des pièces de monnaie qui renforcent l'anonymat", pointait le projet de loi.

Selon ce projet de loi, qui doit encore être validé par le Parlement européen et le Conseil européen, les fournisseurs de cryptomonnaies anonymes devront vérifier l'identité de leurs clients pour des transactions inférieures à 1000 euros.

De même, fin avril, l'Europe a adopté ses règlements MiCA et TFR visant à encadrer le secteur des cryptomonnaies d'ici à 2024. En outre, selon le règlement TFR (pour "Transfer of Funds Regulation" (aussi appelée "travel rule" ou "règle du voyage"), l'Europe a décidé d'agir contre les "flux illicites" de cryptomonnaies, qui passent sous ses radards.

Les plateformes seront ainsi tenues de collecter de nombreuses informations privées sur toute partie prenante à une transaction. De même, "tous les achats de biens et services en cryptos d’une valeur supérieure à 1000 euros depuis un portefeuille non-hébergé seront autorisés si, et seulement si, le propriétaire, ou bénéficiaire, du portefeuille peut être identifié", avait précisé la député européenne Aurore Lalucq. Cela vise clairement les cryptomonnaies anonymes.

Sources


Article information

Author: Jill Browning

Last Updated: 1699365123

Views: 601

Rating: 3.6 / 5 (82 voted)

Reviews: 86% of readers found this page helpful

Author information

Name: Jill Browning

Birthday: 1951-10-15

Address: 303 Short Brook Suite 468, Smithside, KS 95673

Phone: +4332545823504522

Job: Laboratory Technician

Hobby: Origami, Poker, Beer Brewing, Sailing, Metalworking, Cooking, Rowing

Introduction: My name is Jill Browning, I am a Colorful, Open, tenacious, resolute, artistic, unyielding, cherished person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.